L’histoire de la formation du domaine “De Rietstap”

Le domaine “De Rietstap” a été situé sur le territoire de la zone industrielle actuelle de Dinxperlo dans la rue Menist, vers la frontière traversant Dinxperlo-Ouest.

A l’origine, le domaine était entre les mains des comtes de Culemborg. Un document de 1498 illustre déjà cette propriété. Le Verpondingsregister (un type de registre de l’impôt foncier) de 1647, on peut voir que la ferme était à ce moment-loué à Bernd te Rietstap.
Le domaine “De Rietstap” est situé sur le territoire de la zone industrielle aujourd’hui Dinxperloer sur la Meniststraat vers vers le dédouanement à la frontière Dinxperlo-Ouest.

A l’origine, le domaine était dans les mains des comtes de Culemborg. Un document de 1498 déjà illustre cette propriété. Du Verpondingsregister (un type de registre de l’impôt foncier) de 1647, on peut voir que la ferme était loué à Bernd te Rietstap à ce moment.

Soit dit en passant, l’orthographie de “Rietstap” plus tôt probablement était “Reestap” qui signifie “frontière”. Au fil des ans, la famille te Rietstap a acheté la propriété du comte de Culemborg. En 1689, Willem te Rietstap a marié avec Engele Boland. En 1708 ssa fille Arentje a épousé Gerrit Jagerink, c’est pourquoi le domaine est devenu la propriété de la famille Jagerink.

C’était aussi cette famille qui a planté deux hêtres sur le côté de l’est de la succession, par, a grandi ensemble par un caprice de la nature et une sorte de porte ainsi formée sur la vieille Kirchweg de la ferme au centre-ville de Dinxperlo la.

En 1874, Gerhard Hendrik A. N. acheté te Rietstap, vivant dans des ‘s Gravenhage, un parent de l’ancien Rietstap de la famille du propriétaire te la succession, lesquels, par caprice de la nature, ont grandi ensemble et de cette façon ont formé une sorte de passerelle au-dessus de l’ancien chemin à l’église de la ferme au centre-ville de Dinxperlo.

En 1874 Gerhard Hendrik A. N. te Rietstap, vivant à ‘s Gravenhage, un parent de la famille de l’ancien propriétaire te RIETSTAP a acheté la succession.

Le testament
Ce laissé 5.500 florins (2.495 €) à la paroisse catholique des Saints Pierre et Paul à Breedenbroek – Dinxperlo à sa mort en 1909. Selon la tradition, il lègue le reste de ses biens à la Congrégation catholique des Sœurs de la Charité à Tilburg, probablement sous la condition que la succession doit être transformé en un couvent et un hôpital. De plus, les sœurs religieuses devraient établir une école maternelle à Dinxperlo . La Congrégation a répudié l’héritage parce que la population locale majoritairement était protestante. Ensuite, l’héritage est allé à un neveu du décédé: L’avocat Theodore Marie Theophille te Rietstap. Ce fut un notaire à ‘s Gravenhage.

La condition
Pour lui l’héritage a été attaché à une condition: il fallait construire une chapelle, où se trouvait un tableau de la crucifixion de Jésus pendaison.Il a dû construire une chapelle, où se trouvait un tableau de la crucifixion de Jésus.

On ne sait pas si la chapelle a été conçu comme une chapelle de prière pour les habitants de la succession ou comme une église paroissiale pour la population catholique de Dinxperlo. L’héritier a accompli aux conditions du testament en manière remarquable: Parceque das le testament il n’y avait des règlements par rapport à la taille de la chapelle à construire, il laissait construir un bâtiment, qu’ avait toutes les formes et marques d’une église. La tour a été dirigé vers l’ouest et le chœur à l’est, comme il convenait. Cependant, les dimensions de l’église correspondaient pas au niveau normal.

Le 28 Octobre 1911, monsieur J.H. Roerdink demandait un bâtiment un permet de construir pour construction d’une chapelle catholique sur la succession au nom du notaire T. M. T. te Rietstap. Les dimensions de la chapelle doivent être 6.40 m de longueur et 4,50 m de largeur et 5.00 m de hauteur.

Lors de la réunion de l’assemblée comunale du 17 Novembre 1911, la permission demandée a été passer par des conseillers de la municipalité de Dinxperlo.

Après la mort de T.M.T. te Rietstap en 1921 la propriété a été vendue à nouveau. L’acheteur était le monsieur B.F. Koenders.
La petite église est en effet ordonnée, mais un service n’a jamais eu lieu là-bas.
Au fil des années, la chapelle a été utilisé comme un entrepôt, une porcherie et un poulailler.
En 1975, à l’occasion de l’action “Dinxperlo la village des fleurs” un groupe d’artistes amateurs a organisé une exposition dans la chapelle “Kerkje De Rietstap”. C’est pourquoi on a eu pris conscience de la chapelle à nouveau.

En 1977, l’église a été ajoutée dans la liste de conservation en raison de sa curiosité et de l’histoire.

Si vous voulez savoir plus:
Digibron – In Neêrlands kleinste kapel is nog nooit een kerkdienst gehouden
Digibron – Kleinste kerkje in ons land wordt verplaatst